En Irlande, les autorités lancent l’alerte : des petites filles sont amenées sur le territoire pour y être excisées


Selon une mise en garde de la police et des autorités sanitaires irlandaises, des petites filles sont amenées du Royaume-Uni pour être victimes d’excision en Irlande. Le Ministère de la Santé estime qu’environ 4.000 filles et femmes sur le territoire sont concernées par cette mutilation.

Le Royaume-Uni a mis en place des mesures de lutte contre cette pratique. Des familles sont arrêtées dans les aéroports alors qu’elles essaient d’emmener des filles dans leur pays d’origine pour y subir une excision.

En réaction à ces mesures, des familles vivant en Grande-Bretagne et originaires de Somalie, du Nigeria, du Kenya, d’Egypte et de Malaisie sont soupçonnées de se rendre en Irlande pour contourner les interdictions et faire mutiler leurs filles sur le territoire irlandais.

Claudia Hoareau-Gichuhi, directrice de l’association Akidwa dont le siège est à Dublin, explique que les mutilations sexuelles féminines concernent l’ensemble du territoire irlandais, en ville mais aussi dans les campagnes. Il ne faut pas que la vigilance se limite aux communautés immigrées de Dublin.

En appui à la législation de 2012 qui donne à la police irlandaise la possibilité d’arrêter à la frontière des familles suspectes, le corps enseignant est formé à la détection de signaux qui indiquent qu’une petite fille a été victime d’excision.

Traduction et synthèse : Pauline ARRIGHI

Source : Independant Irish

3 réflexions sur “En Irlande, les autorités lancent l’alerte : des petites filles sont amenées sur le territoire pour y être excisées

  1. Sur qui les victimes de l’excision peuvent-elles compter ?
    Soyez de ceux qui luttent pour faire avancer les droits humains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s