« Le risque d’être victime d’un mariage forcé augmente durant la période estivale » en Belgique, comme ailleurs


(Belga) L’été constitue une période à risque pour les jeunes exposés aux mariages forcés, prévient mardi l’Institut pour l’Egalité des Femmes et des Hommes (IEFH), à l’approche des vacances scolaires. A cette occasion, l’organisation a créé en collaboration avec le Réseau Mariage et Migration un guide spécialement destiné aux professionnels potentiellement en contact avec les victimes de tels agissements: policiers, officiers de l’état civil, magistrats, médecins, enseignants et assistants sociaux.

L’objectif est d’aider ces professionnels de première ligne à reconnaître plus facilement les signes permettant de suspecter un mariage forcé, et à ensuite accompagner les victimes. « Chaque été, de nombreux jeunes issus de l’immigration rentrent dans leur pays d’origine avec le risque, parfois, d’y subir un mariage forcé », affirme Michel Pasteel, directeur de l’IEFH. « Depuis 2010, entre 10 et 15 plaintes sont déposées chaque année pour mariage forcé auprès de l’ensemble des services de police », précise l’institut. Le guide va être diffusé au sein des différentes professions visées, mais il est également gratuitement téléchargeable sur le site de l’IEFH. On peut y lire notamment des explications sur la différence entre un mariage arrangé et une union forcée, cette dernière étant punie par la loi. Les victimes étant peu nombreuses à se faire connaître auprès des autorités ou même des associations, il est très difficile d’avoir une idée de l’ampleur réelle du phénomène en Belgique, note l’institut. « Néanmoins, certaines associations de terrain confient être confrontées à des situations de mariage forcé de manière relativement fréquente puisqu’elles traitent entre 20 à 30 situations par an », est-il indiqué dans le guide. Dans la grande majorité des cas, de jeunes filles entre 16 et 25 ans sont impliquées, mais de nombreux garçons sont également victimes du phénomène. Les situations potentiellement à risque et les détails qui doivent particulièrement être gardés à l’oeil sont notamment repris dans le guide. (Belga)

Source : Agence Belga , publié le 16 juin 2015 à 11h30

http://www.rtl.be/info/belgique/politique/-le-risque-d-etre-victime-d-un-mariage-force-augmente-durant-la-periode-estivale–731614.aspx

Pour télécharger le Guide (en français) http://goo.gl/XWHxTh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s