Une (petite) cuillère (à café) entre les jambes pour échapper au mariage forcé !


Pour lutter contre le mariage forcé, l’association Karma Nirvana fait appliquer une méthode insolite qui connaît du succès au Royaume-Uni. L’association appelle les potentielles victimes de mariage forcé à mettre une petite cuillère entre les jambes avant de se rendre à l’aéroport.

La tendance lancée par l’association Karma Nirvana (qui a pour but d’aider les victimes de mariages forcés), pourrait bien relever de l’insolite, mais son efficacité est avérée. Les potentielles victimes de mariage forcé sauront quoi faire pour échapper à une telle mésaventure. La pratique est simple et surtout à la portée de toutes. Une petite cuillère entre les jambes avant de se rendre à l’aéroport et elles seront sauvées. Le but étant de faire sonner le portique détecteur de métaux et alerter les agents de sécurité et par la suite les autorités, révèle le Guardian.

Des culottes en fer

C’est ce qu’on appelle une méthode culottée. Ne cherchez pas loin, juste dans les placards du foyer familiale. Ce que propose l’association Karma Nirvana, par la voix de la directrice Natasha Rattu qui a déclaré : « Nous avons été en contact avec des personnes qui, grâce à cette technique, ont pu échapper à une situation dangereuse ». L’usage de la petite cuillère à café dans les sous-vêtements pourrait bien sauver le mal être de ces jeunes filles. « Encore faut-il que les jeunes filles soient conscientes de ce qui va leur arriver, et qu’elles aient le courage de révéler la terrible vérité », ajoute la directrice de l’ONG, qui certifie que la « méthode est sûre ». En Afrique, plusieurs jeunes filles se sont plaintes d’avoir été victime d’un mariage forcé. Les parents d’origines africaines font croire à leurs enfants qu’ils effectuent un voyage dans leur pays d’origine, pour ensuite leur tendre un piège avec la surprise du mariage. Une cause défendue par beaucoup d’association dont Karma, qui révèle aujourd’hui cette parade, qui se veut plus efficace.

Plus de 1 500 cas de mariages forcés au Royaume-Uni

En plus du comportement des voyageurs susceptibles d’organiser un mariage forcé, les agents de sécurité auront à leurs yeux un indice imparable. En Grande-Bretagne où cette note a été réalisée, on a décelé près de 400 cas entre juin et août de l’année 2013. La plupart de ces victimes sont des adolescentes, au gré de leurs parents. Les statistiques officielles notent quelque 1 500 mariages forcés rien qu’au Royaume-Uni. Et d’autres chiffres révèlent à peu près 5 000 cas. Et la Grande-Bretagne est loin d’être le seul pays où ses ressortissants d’origines étrangères sont victimes de mariage forcé.

Source : Houssam Ankili, http://www.afrik.com/une-cuillere-entre-les-jambes-pour-echapper-au-mariage-force

3 réflexions sur “Une (petite) cuillère (à café) entre les jambes pour échapper au mariage forcé !

  1. Excellente proposition !! Mais tôt ou tard, les parents découvriront la ruse et alors … gare aux représailles !!!!
    Parallèlement à cette ruse, ne serait-il pas utile et urgent aussi de

    1° créer des alliances, aux niveaux national, régional , départemental, urbain, etc entre
    – un maximum d’associations de défense des droits des femmes et celles de défense des droits des enfants, afin de créer des « COLLECTIFS DE PREVENTION des VIOLENCES SUBIES par les FEMMES et les ENFANTS  » ??

    2° créer des « groupes de paroles » dans un maximum d’endroits pour qu’un maximum de femmes, d’adolescent(e)s puissent dialoguer, s’entraider pour déceler les « manipulateurs- trices » et apprendre à se défendre, à faire respecter les LOIS FRANçAISES !
    Tout jeune , toute femme, confrontée à certaines situations dangereuses ne savent comment réagir … Dans l’Eure et Loire, déjà deux groupes de parole fonctionnent dans ces buts .
    En Lot et Garonne, nous allons en démarrer au moins un et peut-être bientôt deux, voire trois !!
    Qu’en pensez-vous ?
    Si vous êtes intéressé(e) pour coopérer, nous informer les uns les autres, je suis sûr que cela sera bénéfique pour les jeunes , les femmes, etc
    En toute amitié,
    Emile Mas, 80 ans, ex enseignant en maternelle .
    EN 6 conférences et 37 journées de tenue de stand, à deux, nous avons diffusé (offerts, prêtés ou vendus) 366 livres de Wangari Maathai ou albums sur son épopée . Nous faisons connaitre aussi les si excellents livres d’Isabelle FILLIOZAT sur l’éducation sans violences, dans le respect total de chaque enfant .
    Ainsi, nous créons des « RESEAUX de CONFIANCE » dans lesquels il est ensuite possible d’aborder les m’ariages forcés, les mutilations sexuelles, etc
    Bien respectueusement
    Emile Mas 05 53 87 84 58

    • Bonjour Monsieur Mas, ravie de voir que vous continuez vos actions ! En ce qui nous concerne, nous manquons toujours cruellement de temps et de ressources humaines pour développer des actions équivalentes. Bon courage ! Très cordialement, Isabelle GILLETTTE-FAYE, Sociologue, Directrice du GAMS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s