LA RECONSTRUCTION DU CLITORIS, UN NOUVEL ESPOIR POUR LES VICTIMES D’EXCISION


 

LA RECONSTRUCTION DU CLITORIS, UN NOUVEL ESPOIR POUR LES VICTIMES D’EXCISION
juillet 29, 2012 · by Stéphanie Benoit · in Féminisme, La femme et son corps. ·
Encore courante dans certains pays d’Afrique, l’excision des jeunes filles est une opération à la violente et traumatisante. Elle consiste en l’ablation partielle ou intégrale du clitoris et des petites lèvres de la fillette. Son but essentiel est l’asservissement des femmes et le contrôle de leur sexualité par les hommes. Mais aujourd’hui, il est possible pour ces femmes mutilées de retrouver cette part volée de leur intimité.

Depuis plus de 25 ans, le chirurgien urologue français Pierre Foldès reconstitue les clitoris coupés lors de pratiques traditionnelles. L’opération est brève, et consiste à reconstituer l’organe en dégageant la partie qui n’a pas été atteinte par l’excision. En effet, le clitoris mesure une dizaine de centimètres de longueur et seule la partie externe est retirée lors de l’excision. Après l’opération, les patientes retrouvent un clitoris d’aspect normal, en bonne position et sensible.

Si l’opération est prise en charge par la sécurité sociale, d’autres contraintes font obstacle à sa réalisation. Les croyances traditionnelles restent l’entrave majeure, et varient selon les ethnies. Ainsi, les femmes non excisées sont considérées comme impures et incapables de maîtriser leurs pulsions sexuelles. Pour d’autres, le clitoris est un organe masculin qu’il convient de couper afin que la fillette devienne une femme à part entière. Non-excisée, la femme est bannie de la communauté.

Grâce à l’opération de reconstruction du clitoris, ces femmes se réapproprient leur corps et leur individualité. Il leur faut pour cela un courage extraordinaire, à la hauteur de la blessure qui a marqué leur chair et leur esprit.
Source : http://lesbrevesdestephaniebenoit.wordpress.com/2012/07/29/la-reconstruction-du-clitoris-un-nouvel-espoir-pour-les-victimes-dexcision/

Entretien avec Pierre Foldès. Source : http://www.afrik.com

Site officiel du Groupe Femmes pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles (GAMS)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s